Ca marche une thérapie de couple?

 

De nombreux couples me posent cette question lors de la première séance et je voulais donc vous en parler.
Derrière cette question, se cachent beaucoup d’interrogations. Est ce que notre couple va y arriver, combien de temps cela va durer, est ce que je vais continuer à souffrir longtemps, que pouvez faire pour nous ….

Vous avez souvent des amis, des relations qui vous disent qu’ils ont suivi une thérapie de couple et que cela n’a servi à rien, qu’ils n’ont pas avancé, qu’ils ont eu le sentiment de répéter ce qu’ils se disaient à la maison.

Et pourtant, une thérapie de couple ça marche.

Entendons nous déjà sur ce que l’on met derrière ça marche : en premier lieu, le fait de décider à deux ou d’accepter de suivre son conjoint dans cette démarche, est le début d’un processus qui acte le fait que vous pensez nécessaire de vous occuper de votre couple, que celui-ci a de l’importance pour les deux et que seuls, c’est difficile car votre implication dans la résolution de la crise est trop forte pour prendre du recul et y voir clair.

«  Marcher » veut dire, remettre de la fluidité dans la relation, rétablir la communication, et comprendre que ce que je pense que l’autre pense n’est pas nécessairement juste. Que mes à priori et mes certitudes sur la personnalité de mon conjoint peuvent être fausses ou obsolètes, c’est reconnaître que nous sommes co-responsables de la situation, et non que mon conjoint est l’unique responsable ( voir l’article, va voir un psy). Continuer la lecture de « Ca marche une thérapie de couple? »

Va voir un psy!!!

Je reçois de nombreux couples dont l’un des partenaires a demandé à l’autre d’aller voir un psy pour sortir des conflits dans lesquels ils étaient enfermés.

Le conjoint, est identifié comme l’élément responsable de la mauvaise ambiance, de la communication impossible dans le couple et l’amènerait droit à sa chute.

Cette demande est souvent suivie de «  avec la famille que tu as ….tu es comme ton père… » qui plonge le partenaire dans un abîme de culpabilité et seul porteur de la responsabilité de trouver une solution aux difficultés de son couple.

Il n’est bien entendu pas ici question de minimiser l’intérêt d’une thérapie individuelle qui permet de comprendre et déjouer des mécanismes relationnels que nous avons adoptés et nous font souffrir, de surmonter des états émotionnels qui nous dépassent et nous empêchent d’être acteur de notre vie, ni de minimiser l’importance de nos histoires familiales et le modèle de notre couple parental dans notre manière d’être en couple, mais de rappeler que la thérapie de couple est la démarche qui permettra à votre couple, celui que vous avez choisi et que vous avez envie de voir perdurer, de dépasser l’impasse relationnelle dans laquelle il s’est enfermé.

Continuer la lecture de « Va voir un psy!!! »

Issues singulières pour une crise en couple

J’ai travaillé avec un couple, nous les nommerons Aurélie et Yannick, entre avril et début septembre 2017. J’ai eu envie d’en écrire un texte pour notre blog parce que ce couple m’a touchée dans sa capacité d’ajustement créateur, c’est-à-dire sa capacité à bouger de manière créative, à trouver des issues positives pour continuer à faire vivre le couple, le nous.

7 séances ! 4 mois ! Sachant que durant le mois d’aout, nous ne nous sommes pas rencontrés.

Ce couple m’interpelle : Un homme brésilien très typé et une femme blanche, Aurélie est une belle femme de 42 ans, intelligente et sensible, un poste à responsabilité à son compte, elle est aussi une maman investie, Yannick a 45 ans, beau brésilien, un travail très prenant dans une grosse boite, lui est salarié, père engagé auprès de leurs 2 enfants, 12 et 7 ans. Un couple bi culturel mais dont les différences culturelles ne sont pas explicitées. Un couple symétrique sur le plan de leur profession, ils travaillent dans le même domaine. Ils sont en rivalité implicitement. Pour l’éducation des enfants aussi. Ils sont dans des enjeux de pouvoir forts, elle, en parlant beaucoup et lui en restant taiseux mais son silence est tout aussi pesant que le trop plein de paroles d’Aurélie.

Aurélie est en plein deuil de la maternité, ils auraient pourtant bien aimé avoir un troisième enfant, surtout elle, même si Yannick l’aurait vraiment accepté dans leur jolie famille.

Continuer la lecture de « Issues singulières pour une crise en couple »

trop de différences dans le couple

 

De quoi parlent les différences dans le couple ?

Quand un couple vient me voir, la plupart du temps, ce couple parle de ses difficultés à communiquer et très souvent il fait le lien avec le trop de différences : « Il /elle est trop différent de moi. On ne se comprend pas. On est trop différent ».

Si la différence est une richesse, pourquoi est- elle si difficile à vivre ?

Car elle nous renvoie à ce que je ne suis pas. Le pari de rester ensemble avec nos différences est souvent une prise de risque.

Encore faut-il regarder de quoi il s’agit. De quelles différences parlons-nous ?

Différences de culture ? D’âges ? De valeurs ? Politique ? Educatives ? Spirituelle ? De couleur ? De classe sociale ? De caractère ? De niveau financier ? De genre ?

On s’y perd… Sur quelles différences ça peut marcher et avec quelles différences ça ne fonctionnera plus ?

Ce que je pense, d’expériences, c’est que de ne pas en parler, de ces différences, est là le point d’achoppement. D’être dans le déni de ces différences si fortes soit elle comme une grande différence d’âge, une différence sociale, intellectuelle, un décalage peut se creuser quand les deux partenaires n’en n’ont pas conscience ou ne veulent pas le voir. La conscience de ces différences ne va pas faire que ça va marcher mais juste que ça se sait, ça se dit, ça se parle.

Peut-être qu’au-delà de ces différences, y a t-il aussi l’amour  qui permet de faire le lien?

Ah ! l’amour et si on en parlait ? Oui mais comment ?

Continuer la lecture de « trop de différences dans le couple »

Le couple, un engagement à durée indéterminée.

Le couple, un engagement à durée indéterminée.

Le socle pour faire couple c’est l’engagement. Engagement n’est pas nécessairement synonyme de contrat, mariage ou PACS. Il est question d’engagement dans la relation et dans la croissance du lien. Je ne raisonne plus simplement par rapport à moi même mais aussi en fonction de l’autre, sans être dans la volonté de pouvoir ou dans le renoncement à ce que je suis.

Continuer la lecture de « Le couple, un engagement à durée indéterminée. »

Toi et Moi font 3

Au début d’une relation de couple, les partenaires ont le sentiment qu’ils ne font qu’1. Ils étaient nés pour se rencontrer, la communication est fluide, l’autre anticipe ce que son partenaire pense et va dire…

C’est, certes une période très agréable mais une illusion, illusion positive mais une illusion. En effet, dès le début de la relation de couple il existe 2 individus distincts et la relation qu’ils créent à deux d’où l’expression 1 et 1 font 3.

Continuer la lecture de « Toi et Moi font 3 »